Série E

18 E - Fonds Pierre Gallais

     Succession d'Augustine GALLAIS de la ville

18 E 1 - Livret de pension militaire de Pierre Joseph Adrien (1903-1910)

18 E 2 - Cahier de chansons d'Alphonse Gallais (fils) commencé à Taza (Maroc) août 1926. Cahier de chansons d'Augustine Gallais, fille des époux Gallais-Adrien.

18 E 3 - Guide gratuit du baigneur dans l'Ile de Noirmoutier, 1923. « L'Étoile Noeliste », revue hebdomadaire illustrée pour les enfants 1928. Almanach François offert par la pharmacie principale G. Bernard de Noirmoutier, 1941.                       

18 E 4 -  Brochure éditée en 1937 par la Compagnie  Saint Gobain intitulée : « 1665 - 1937 près de trois siècles au service de la terre ». Les engrais sont plus simples à  utiliser que les algues.

18 E 5 - Gestion des biens de famille  (An dix - 1901) : 41 actes notariés     

1 - Rente foncière  entre Philbert Cosson et Françoise Daniel son  épouse au profit de Jacques Charles Viaud et Jeanne Céleste Nau son épouse, veuve Adrien, et de Anne Durand, veuve Legras,  28  pluviôse an dix

2 - Grosse de transport entre Pierre Guérin, sa femme, Jeanne Baizeau et Philbert Baizeau : Achat des 2/3 d'une maison et ses dépendances par René Baizeau et sa femme Marie Guérin, 17 juin 1807.  

3 - Grosse de Titre : vente consentie par Pierre Boucheron à J. Lebreton, 1813. 

4 - Grosse de titre : rente consentie par René Baizeau à Louis Lamarre, 19 septembre 1813.

5 - Rente foncière et perpétuelle consentie par René Baizeau à Jeanne Céleste Adrien, épouse de François Plantier, 14 octobre 1826.

6 - Vente de terres labourables par Louis Chevalier à François Morice et Marie Baraud sa femme, 11 mars 1828.

7 - Rente foncière et perpétuelle de Pierre Boucheron à Pierre Pradel, 20 novembre 1842.

8 - Ventes de terres labourables par Philbert Raimond à Sébastien Raimondeau, 20 septembre 1845. 

9 - Louis Gouraud, François Gouraud, Magdeleine Gouraud épouse de Pierre Guérin, Prudence Gouraud épouse de Pierre Gautier, tous cultivateurs, demeurant à Noirmoutier, ont cédé et à Jean Gouraud leur frère, cultivateur, les 4/5èmes de 4 pièces  de terres labourables indivises avec Jean Gouraud,  propriétaire de  l'autre 1/5ème7 mars 1853,  Me Jules Piet et son collègue, notaires à Noirmoutier.

10 - Vente de terres labourables par Joseph Luminais à Elisabeth Luminais, 22 juillet 1853.

11 - Francis Ludovic Pineau, domicilié à Nantes, vend  à M. Jean Gouraud, laboureur et saunier, à son épouse Hermance  Baizeau et à leurs héritiers, des terres labourables pour  la  somme de 900 francs.  29 septembre 1856, Me Jules Piet.

12 - Elisabeth Marianne Luminais, dite Elisa Luminais, vend à Jean Gouraud et Hermance Baizeau son épouse femme, des terres labourables,  26 juillet 1857.                   

13 - Pierre-Zacharie Morice, boucher, vend à Jean Gouraud, laboureur, une pièce de terre labourable pour la somme de 400 francs. 17 février 1858,  Me Jules Piet.

14 - François Gouraud, Louis Gouraud, Magdeleine Gouraud épouse de Pierre Guérin, Prudence Gouraud épouse de Pierre Gautier, Rose Sémelin veuve de Basile Chantreau, Joseph Pineau, Jean Pineau et son frère Louis Pineau, marin, domicilié à Brest, tous laboureurs sauf Louis  Pineau, vendent à Jean Gouraud, laboureur et son épouse Hermance Baizeau, des terres labourables pour la somme de 215 francs. 24 mai 1858, Me Jules Piet.

15 - Marie-Françoise Potier, épouse de Constant Joseph Couillon, maître au cabotage, vend à Jean Gouraud, laboureur, pour lui et sa  femme Hermance Baizeau, une pièce de terre  labourable de 11 ares 60 ca, pour la somme de 450 francs, 13 septembre 1860.

16 - Vente par les héritiers Renou à Auguste Bodin et Marie-Louise Bodin sa  femme d'une maison  et ses dépendances, 2 mai 1861.    

17 - Jean Gouraud, cultivateur et saunier, achète par adjudication des terres  pour la somme de 540 francs à André-Théodore Pauvert, tailleur de pierres, agissant au nom de sa fille Pauline Pauvert, veuve de Luc-Victor Pineau, tailleuse, de son fils  Pauvert, maçon et tailleur de pierre, de Melle Marie-Louise Pauvert, sa fille. Me Louis Honoré Joubert, notaire à Noirmoutier, 6 octobre 1861.            

18 - Adjudication des biens dépendants de la succession de Pierre Théodore Pradel : le 4ième lot est acheté par Jean Gouraud et Hermance Baizeau, 21 août 1864.

19 - Jean Gouraud, cultivateur, et son épouse Hermance Baizeau, achètent à Sébastien Raimondeau, propriétaire agricole, et Anne Gendron son épouse, habitant à  L'Herbaudière,  2 pièces de terre labourable, pour la somme de 250 francs. 22 octobre 1864,  Me Casimir Henri Lebreton.                      

20 - Thérèse Raimondeau, femme d'Etienne Caillaud,  vend à  Jean Gouraud et Hermance des terres labourables, 9 décembre1864. 

21 - Jeanne Guérin, veuve d'Honoré Nau, épouse de Constant Bugeon, maçon, vend  à  Jean Gouraud, cultivateur, des terres labourables, pour une somme de 700 francs. 10 mai 1865, Me Casimir Henri Lebreton.

22 - Marianne Coindron, épouse de Pierre Rossignol, vend à Jean Gouraud des terres labourables, 23 novembre 1868.

23 - Procès-verbal d'adjudication au bénéfice de Jean Gouraud, dressé par Me Casimir Henri Lebreton, du 21ème lot de terres labourables à la requête de  Joseph Boucheron, greffier de justice à Noirmoutier, mandaté par Pierre Alcide Paumier, négociant, et de  son épouse Honorine Louise Palvadeau, demeurant ensemble à Nantes, 36 quai de la Fosse,  29 novembre 1868. 

24 - Marie-Thérèse Raimondeau, veuve d'Etienne Caillaud, épouse de François Guittet, vend  à Jean Gouraud et son épouse Hermance Baizeau 2 pièces de terre labourable pour la somme de 400 francs.  29 août 1871,  Me Alfred Emile Piet, notaire.

25 - Marie-Thérèse Raimondeau, épouse de Jules Viaud, propriétaire agricole vend à Jean Gouraud et son épouse Hermance Baizeau, 4 parcelles de terre labourable à Noirmoutier, 29 octobre 1871,  Me Casimir Henri Lebreton.

26 - Adjudication des biens d'Antoine Pradel à Jean Gouraud, 17 juillet 1872.

27 - Auguste Gouraud, cordonnier, Marcelline Gouraud épouse d'Auguste Bourrieau, sabotier, Marianne Monnier, journalière, veuve de Louis Gourraud, agissant au nom de Marie Philotée Gouraud, sa fille mineure (18 ans) vendent à Jean Gouraud, son épouse Hermance Baizeau et leurs héritiers, une vigne de 4 ares à La Frandière,  2 ares 50 de terre labourable, lieu-dit les Longères, 3 ares 10, au lieu-dit l'Ouche du Bois, 9 ares 50 au lieu-dit Pinaireau. Ces terres avaient été reçues en héritage de Dame Hélène Boucheron, mère d'Auguste Gourraud, épouse décédée de Louis Gourraud. Le tout pour la somme de cent francs.  Me Casimir Henri Lebreton,  27 mars 1873. 

28 - Procès-verbal d'adjudication à Jean Gouraud, laboureur, son épouse Hermance Baizeau et leurs héritiers, du  6ème lot de terres labourables en Maupas, en l'Ane, en St Esprit ou Chiron  Fassot, pour la somme de 800 francs, vendus à la requête de M. Rémy Emmanuel Leroy, marchand, demeurant à Saint-Nazaire et son épouse Mme Jeanne Pétronille Thibaud, 6 avril 1873, Me Alfred Emile Piet.

29 -  Adjudication des biens de Théodore Masson : le 9ème lot est acheté par Jean Gouraud, 27 avril 1873.

30 -  Procès-verbal d'adjudication des immeubles de Suzanne Marzillier, veuve de Vincent Cantin,  provenant de la succession de Marie Amélia Marzillier, 7 décembre 1873.

31 -  Vente par Marie Viaud à Jean Gouraud de terres labourables, 18 janvier 1874.

32 -  Vente par les héritiers Bougon à Jean Gouraud, 6 novembre 1877. 

33 -  Adjudication par les héritiers Couillon de terres labourables provenant de la succession de Marianne Charrier à Jean Gouraud et Hermance Baizeau, 28 juin 1878.

34 - Rosalie Gendron, Valentin Thibaud son époux, journalier, demeurant à Staint-Nazaire et François Alexandre Gendron, son frère, marin, demeurant à Pornic,  vendent à Jean Gouraud, trois parcelles de terre labourable à Noirmoutier aux lieux-dits les Roussières, la Pinaudière, le Retrait, pour la somme de 300 francs, 28 septembre 1883, Me Casimir Henri Lebreton. 

35 - Partage entre les enfants Gouraud des biens de leur père et mère : 3ème lot pour Hermance  Jeanne Gouraud, épouse d'Alphonse Gallais, 3 février 1884.

36 - Succession des époux Bodin : vente à Joseph Adrien, 31 octobre 1884.

37 - Vente par licitation amiable d'Augustine Gallais, épouse de Jean Marie  Hervé à Hermance Gouraud, épouse  d'Alphonse Gallais, 7 janvier 1896.

38 - Procès-verbal d'adjudication à la requête d'Alphonse Eugène Viaud pour Alphonse Gallais et Armance Gouraud, 12 janvier 1896.

39 - Vente par Pierre  Florent Louis Richer à Jean Gouraud, laboureur, de 2 pièces de terre labourable, 13 avril 1896,  Me Jules Piet.

40 - Procès-verbal d'adjudication à Hermance Gouraud, épouse d'Alphonse Gallais, de terres labourables aux lieux-dits la Cripière  et en  Fief  l'Abbé vendues par  Augustine Baizeau, épouse autorisée de Jean-Marie Hervé, pour la somme de 730 francs. Me Dampayrou, 31 mai 1896.

41 -  Adjudication par les héritiers Couillon du 17ème lot adjugé à Alphonse Gallais, époux d'Hermance Gouraud, 15 septembre 1901.

18 E 6 - Testament de Melle Marie-Elisabeth Gadbur, du 21 novembre 1840.                

18 E 7 - Photos : Alphonse Gallais (en hussard) né en 1874,  mariage d'Alphonse Gallais et d'Augustine Adrien,  Mlle Augustine Gallais (1908-2008), photo d'un groupe d'élèves de l'école publique dont Mme Augustine Gallais (coiffure avec raie au milieu), d'une famille de cultivateurs (vers 1915), photo d'une femme, coiffée avec raie au milieu (Augustine Gallais ?) - studio photographique Gausson à Noirmoutier.

18 E 8 -  Une Photo couleur du pont transbordeur de Nantes (24x40).