Historique de l'association

En bref :

Le 7 février 1934, Louis Troussier, Ferdinand Hérard et Henry Huchery, conscients de la nécessité de conserver la mémoire et de défendre les intérêts culturels de l'île, se réunissent pour fonder l'association Les Amis de l'Ile de Noirmoutier. 
Dans sa première année d'existence, elle réunit 75 adhérents ; en 2010 elle en compte environ un millier.

Cette structure s'est toujours efforcée de protéger et de rassembler tous les documents et objets témoins du passé. L'association a géré seule le musée du château jusqu'en 1971. La bibliothèque et les archives rassemblent environ 15000 livres et documents.
En 1982, la nécessité d'un volet environnemental se fait sentir et aboutit à la création d'un groupe de réflexion, la commission Nature et Environnement.

Pour plus de détails sur l'historique de l'association Les Amis de l'Île de Noirmoutier, téléchargez le fichier PDF.

Historique et Actions

Historique

En 1934, plusieurs notables de l'île de Noirmoutier, Louis Troussier, Fernand Hérard et Henry Huchery, se réunissent pour fonder l'association.
Inquiets de voir disparaître tant d'objets et de documents témoins du passé de l'île et désireux de profiter de leur influence pour en réunir suffisamment afin de créer musées, bibliothèques et archives, ils rassemblent en quelques mois les collections qui constituent le musée du château, très visité dès son ouverture.
Dans le but de reprendre les fouilles archéologiques sur le site gallo-romain de Saint-Hilaire, près du Vieil, ils acquièrent progressivement toutes les parcelles de terre où se trouvent les vestiges. Les fouilles reprennent en 1937, et durent jusqu'à la guerre.
Le nombre d'adhérents, dès 1934, est d'environ 130. Les bases de l'association des "Amis de l'île de Noirmoutier" sont, dès lors, solidement fixées.
La guerre interrompt toutes les activités de l'association. Les nombreuses collections et le siège social doivent quitter le château occupé, pendant cette période, par l'armée allemande.
En 1945 les activités de l'association sont relancées. Ce n'est que très progressivement que seront réinstallées, dans le musée du château, toutes les collections dispersées pendant la guerre.
En 1950 on trouve un conservateur bénévole, Jean Laidin. Si le musée atteint des chiffres importants de visiteurs, dès 1960 (41 000), l'association se contente pendant de nombreuses années et avec succès d'enrichir les collections du musée et de compléter ses archives et ses bibliothèques par des achats et grâce à de nombreux dons.
L'année 1967 constitue, incontestablement, un tournant dans la vie de l'association. A côté de ses avantages, l'affluence de touristes commence à montrer des inconvénients, atteintes au patrimoine immobilier, dégâts causés aux sites naturels, déséquilibres économiques au détriment des activités traditionnelles. Inquiets, de nombreux amoureux de Noirmoutier se tournent vers l'association des "Amis", que sa mission et sa notoriété désignent tout naturellement. Très vite l'association voit le nombre de ses adhérents croître. De nouvelles structures et une nouvelle équipe sont nécessaires. Un bulletin de liaison, la « Lettre aux Amis », est lancé en mars 1968.
En 1970, un nouveau Président Edouard Archambeaud, avec l'accord de son Conseil d'administration, propose à l'assemblée générale de nouveaux statuts qui sont le reflet de l'évolution de l'association ; action économique et action culturelle s'ajoutent à la mission initiale de conservation du patrimoine. Le musée du château est désormais trop important pour une gestion associative bénévole et devient municipal ; il change donc ses rapports avec l'association. Celle-ci confie ses collections en dépôt au musée municipal. Cette disposition qui vaut pour les deux autres musées de l'île s'est révélée capitale parce qu'elle assure aux objets, propriété de l'association, les meilleures garanties de conservation et d'exposition.
Les agrandissements successifs du siège social, qui occupe dorénavant les quatre grandes pièces du rez-de-chaussée du Logis du Gouverneur et une partie des combles, rendent la gestion des archives et des bibliothèques plus aisées. Les résultats ne se sont pas fait attendre. La confiance des adhérents se manifeste par de très nombreux dons. L'inventaire des archives énumère plus de 6 000 documents originaux, dont plusieurs des XIIIème et XIVème siècles. Les 10 000 livres constituent une bibliothèque très complète sur Noirmoutier ; elle contient aussi de nombreux ouvrages sur le Poitou, le Pays nantais, et les différentes branches de l'histoire.

Activités

Collecte de documents :

Faisant confiance à notre association, la municipalité de Noirmoutier lui confie la conservation et la gestion du fonds des livres (2 200) légués par M. Richer, ancien maire, à la fin du 19ème, de ses archives en particulier celles de la période révolutionnaire et la conservation de la bibliothèque ancienne de l'hôpital (500 livres de piété environ), ainsi que les archives de l'Hôpital...
Notre association a également collecté de très nombreux documents anciens qui, pour la plupart, auraient disparu dans le feu ou les poubelles. En 1941, par exemple, les Allemands ont mis en demeure le maire de Noirmoutier de vider sans délai les greniers de la mairie qui contenaient les archives afin de trouver un espace suffisant pour y ranger les nombreux fusils de chasse confisqués par l'occupant. Le contenu des greniers fut jeté, en vrac, depuis les mansardes, dans les bennes des camions qui les transportèrent à la décharge publique. Une partie de ces documents récupérés dans ce lieu à ciel ouvert, par des Noirmoutrins courageux, a été, après la guerre, remise à notre association.
Si les propriétaires que nous connaissons ne souhaitent pas se séparer de leurs documents originaux, la plupart d'entre eux nous permettent de photocopier les pièces importantes. Nous savons alors qu'un jour ou l'autre ces originaux ne seront pas brûlés, ils nous seront confiés ; car ces propriétaires savent désormais que notre association prendra le plus grand soin de leur don. Ces compétences acquises ont amené l'association à participer à l'Inventaire des Monuments Historiques et Richesses Artistiques de la France. Elle est une référence en matière d'information et elle est de ce fait fréquemment consultée par l'Office de Tourisme et les Municipalités de l'île.

Fouilles archéologiques :

La reprise des fouilles, de 1972 à 1975, sur le site archéologique de Saint-Hilaire a donné des résultats spectaculaires (étude du cimetière mérovingien et de la chapelle) suivis de nombreuses adhésions et de la création d'une section archéologique.

Publications :

Confiance et crédibilité vont de pair. L'instrument de la crédibilité est d'abord le bulletin trimestriel, la « Lettre aux Amis » diffusé à 1 000 exemplaires. Abondamment illustré, il publie des sujets variés et des études inédites concernant l'île de Noirmoutier. Notre association édite aussi des brochures et autres livres qui diffusent la connaissance du riche passé de notre île.

Commission Nature et Environnement :

Les problèmes posés par la protection de l'environnement et par l'urbanisme sont toujours d'actualité. L'association a été agréée le 27 octobre 1982, au titre de la protection de la nature, de l'environnement et de l'amélioration du cadre de vie. Elle l'a été jusqu'en 2012 où les conditions d'agrément ont été changées. Elle est désormais, depuis début 2014, agréée comme Association locale d'usagers.
La commission de l'Environnement a été créée dès 1978, devenue en 1988 Commission Nature et Environnement. Celle-ci a une tâche complexe et délicate, mais indispensable vis-à-vis des adhérents exigeants dans ce domaine. La Commission Nature et Environnement est (---) présidée, depuis 2003, par Paul Bernier qui était Maître de conférences à l'université Claude Bernard-Lyon1, spécialiste de l'estran, un sujet particulièrement sensible dans une île menacée par la remontée du niveau de la mer.

Et maintenant...

Les Archives Départementales de la Vendée avec lesquelles l'association entretient des relations privilégiées est son modèle. Une partie de son répertoire d'archives est consultable sur le site des Archives Départementales.
L'arrivée de l'informatique a facilité le travail des bénévoles dans la mise à jour des fichiers d'archives, dans la gestion des fichiers des adhérents et des abonnés ainsi que dans la rédaction et la conception des publications.

Conclusion

Les fondateurs des "Amis de l'île de Noirmoutier", grâce aux nombreuses archives qu'ils ont réunies et conservées, ont été la source d'une pépinière d'historiens locaux et d'écrivains. L'association a toujours pour fondement l'amitié de ses membres et pour buts :
- de mettre en valeur les richesses du passé, protéger et accroître tout ce qui constitue le patrimoine historique, artistique et touristique de l'île.
- de favoriser l'expansion régionale et l'équilibre du développement par ses études et ses initiatives.
- de développer l'animation culturelle. L'association compte actuellement près de 1 000 adhérents.

Les différents présidents :

Henry Huchery 1934-1939
Fernand Hérard 1939-1946
Louis Brien 1946-1962
Charles Eon-Duval 1962-1967
Jean Massonneau 1967-1969
Edouard Archambeaud 1969-1974
Claude Bouhier 1974-1979
Henri Martin 1979-1984
Pierre Archambeaud 1984-1987
Claude Bouhier 1988-1989
Claude Frioux 1989-1995
Henri Blandin 1995-2000
Hélène Decaux 2000-2006
Marc Poiraudeau 2006-2010
Michel Adrien 2010-2013
Christian Trottet 2013-2014
Michel Adrien 2014-2015
Henri Tillette de Clermont-Tonnerre 2015-