Série E

22 E - Fonds Jacqueline Le Moing

22 E 1 - Copie de la correspondance du receveur de l'enregistrement à  Noirmoutier, An II - an VII (3 cahiers)

22 E 2 - Diplôme pour concours photo, 1889

22 E 3 - Papier à en-tête de la Société de secours aux Blessés Militaires.  Carte postale  représentant l'intérieur de la mairie de Noirmoutier, 1915. Numéro du télégramme des Provinces de l'Ouest, août 1915

22 E 4 - Recueil de chansons de Marie Cécile de Jansens trouvé à Ker Cillette, 1906-1923. Livre de vieilles chansons vendéennes transcrites et harmonisées par Alfred Rousse, Paris Poulalion Editeur, 35 rue des Petits Champs

22 E 5 - Trois petits ouvrages à l'intention des écoles primaires. Pourquoi soigner vos dents (imprimerie E. Desfossés). Préservation contre la tuberculose (Fondation Rockefeller). Où en est la question de la répartition proportionnelle scolaire communale par Ch. Gallet les Sables d'Olonne, imprimerie de l'Étoile de la Vendée. Une carte postale des Chemins de fer de l'Etat "Excursions en Vendée et en Touraine".

 

22 E 6  -  « La Société des Bains de Mer », 1859-1883              

En 1859, l'Etat renonce à la partie anciennement à vocation militaire de ses possessions sur l'anse des Souzeaux et met en vente, en particulier, la Batterie du Tambourin. Un groupe de notables noirmoutrins, sous l'impulsion de Jules Piet, souhaite s'en porter acquéreur en vue d'y développer les activités balnéaires, Auguste Jacobsen également, mais pour la joindre à sa propriété de la Grande Lande qui se trouve derrière  l'anse des Souzeaux et ainsi assurer sa tranquillité.

22 E 7 - Projet (manuscrit de Jules Piet ?) d'une pétition de principe à proposer aux Noirmoutrins pour favoriser le développement des activités balnéaires. Procès-verbal d'adjudication de la Batterie du Tambourin au profit de Jules Piet, en qualité de directeur provisoire de la  société des Bains de Mer, 13 mars 1859. Constitution du Bureau de la Société des Bains de Mer.

 

22 E 8 - Certificats de souscription des actions de la Société  

16 certificats de souscriptions sur un total de 26 souscripteurs pour 51 parts de 100 F : le 1er  avril 1859, Edouard Richer, 3 parts. Le 3 avril 1859, François Emile Boucheron, 1 part et Charles Boucheron,  1 part.  Le 4 avril 1859, Henri Viaud-Grand-Marais, 5 parts, Marie Sophie Duchemin Vve Lefèvre, 1part, Charles Garet, 1part,  Arsène Charier-Fillon, 1 part, Frédéric Plantier, 2 parts, Alfred Pineau, 3 parts, Jean Masson l'aîné, 3 parts,  André Viaud-Grand- Marais, 1 part. Le 5 avril 1859, Antoine Denis Guillet, 1part. Le 6 avril 1859,  Casimir Pineau-Jolly, 3 parts. Le 8 avril,  Mme Vve Alphonsine Viaud, 1 part. Le  22 avril 1859,  Pierre Lebreton, 1 part. Le 16 février 1861,  Paul Rhoné, 2 parts.

                                     

22 E 9 - Activités de la Société

Délibération en vue des travaux, 3 avril 1859.  Délibération  en vue de la construction de 6 cabanes et d'un banc de 18 à 20 mètres,  3 juillet 1859. Propositions de M. Brisset  pour des travaux sur les cabanes, acceptées par la  Société. Différend entre A. Jacobsen et Jules Piet pour un droit de passage vers la  batterie du Tambourin, 19 mars 1859 (2 pièces). Registre des recettes et dépenses, 28 mars 1859-16 septembre 1867 (2 pièces). Registre recettes et dépenses 18 avril 1868-20 juin 1876

  

22 E 10 - Rachat de la Société et du terrain du Tambourin par M. Vaudremer  

Tant en raison du développement des installations touristiques à l'Anse de Saint Pierre que des difficultés de voisinage avec la propriété Jacobsen et les premières constructions de chalets, les activités balnéaires à l'Anse des Souzeaux diminuent. Les cabanes sont transférées plage des Dames et finalement cédées aux Brisset, cafetiers et hôteliers déjà installés. La Société des Bains de Mer est dissoute en 1864. Compte tenu de son statut de société civile, sa liquidation nécessite une vente aux enchères, ordonnée par un jugement du tribunal des Sables d'Olonne du 12 avril 1883. La vente a lieu le 4 août 1883 en l'étude de Me Dampeyrou.

L'adjudicataire est Emile Vaudremer, célèbre architecte parisien, Prix de Rome, membre de l'Institut. Le montant de l'adjudication est de 14.100 F. à répartir, à raison de 1/51 par part entre les porteurs d'origine ou leurs ayants-droit, car il y a eu depuis 1859 beaucoup de transferts, par suite de successions ou de cessions volontaires. M. Vaudremer lui-même, en vue de cette adjudication, avait acheté courant 1882, 19 actions à divers porteurs. Le produit net de la vente se répartit comme suit : 19/51 à M. Vaudremer, 14/51 aux 6 souscripteurs originaux non décédés, 18/51 aux 30 héritiers ou cessionnaires des autres  porteurs de parts, dans des proportions diverses, compte tenu des partages successoraux ou cessions postérieurs. Certains ont reçu 10/3264èmes de la vente.

 

- Cession des actions de la Société des Bains de Mer à M. Vaudremer  (18 pièces) Septembre 1882. Minute de l'adjudication de la Batterie du Tambourin (46 pages),  4 août 1883

22 E 11 -  Arrêt du Conseil d'État sur la limite du Littoral au droit de la propriété de la Grande Lande, 1er septembre 1890